Où commence le trajet ?

Il est possible de commencer le trajet à la fois à Nyksund et à Stø, mais il est recommandé de toujours choisir la route des montagnes vers Stø et le long de la plage vers Nyksund, en raison de certaines sections abruptes. Aux deux endroits vous trouverez des panneaux d’information avec une description de l’itinéraire.

Si vous commencez l’itinéraire à Stø, il est possible de garer la voiture à Stø Bobilcamp, dernier point accessible en voiture. Ici vous trouverez un restaurant, des toilettes et des poubelles. Voir le site de Stø Bobilcamp pour plus d’informations.

Choisissant Nyksund comme point de départ, vous pouvez vous garer au panneau d’information à « Skåltofta ». Les toilettes les plus proches se trouvent à Nyksund.

Stø

Nyksund

Description du trajet

“Dronningruta” longe la côte et traverse les montagnes tout près de la mer dans les Vesterålen. Sa Majesté La Reine Sonja a fait ce trajet lors de sa visite dans les îles Vesterålen en 1994, d’où le nom de cet itinéraire spectaculaire.

“Dronningruta” est un circuit aller-retour entre les villages de pêche de Stø et de Nyksund. Stø, un village très animé et plein d’activités crées par l’industrie de pêche toute l’année. Nyksund, a été abandonné pendant les années cinquante, mais a cependant été revitalisé comme la « capitale de la culture » à Øksnes à partir du nouveau millénaire.

Il est possible de commencer le circuit à Nyksund et à Stø. Des panneaux d’information ont été installés sur les deux sites. Cependant, le choix le plus commun est de commencer le trajet du camping à Stø et ensuite suivre le sentier marqué avec un T dans la direction vers le sud. Au bout de 15 minutes à pied, vous découvrez « Skipsanden », une belle plage idéalement située entre « Valaksla » et la mer. Une perle extérieure très estimée par les touristes et par les locaux. De « Skipssanden » la piste continue dans la direction sud. Ici, il faut être vigilant car juste au-dessus de la plage de grosses pierres, après la pointe sud de la plage, se trouve les restes d’une maison de 25 mètres de long, d’un hangar à bateau et d’un âtre possible. Tous préhistoriques datant de l’âge viking et clairement visibles dans le terrain.

Photo: Halvard Kr. Toften

Photo: Halvard Kr. Toften

De la plage de pierre vous suivez le long du sentier balisé. Traversez la vallée jusqu’au col entre « Mælen » et « Sløymarkheia ». Du col jusqu’à « Sløymarkheia », c’est sans abris et abrupt. « Vesterålen turlag » a cependant mis des cordes le long des distances les plus exposées. Vous continuez de « Sløymarkheia » à « Finngamheia » et descendez ensuite jusqu’à « Sørkulen » que vous passez par le côté nord avant de continuer à « Kølen » et « Valaksla » et finalement à Stø. Pour beaucoup de monde la descente vers Stø est le point culminant du traje. La vue sur la mer, sur Stø, sur le phare d’Anda, sur « Langnes » et sur Andøya est tout simplement spectaculaire.

Si vous avez Stø comme point de départ, il est recommandé de passer par Nyksund. Du col au sud du « Mælen » vous suivez la vallée vers l’ouest et ensuite le chemin vers Nyksund (environ 1 km). Ici, il est possible de prendre un repas avant de retourner en montant le col de la même façon. De là, vous suivez les directions décrites ci-dessus.

“Dronningruta” est un trajet moyen-exigeant, et c’est un avantage si les altitudes des montagnes ne vous gênent pas. Beaucoup de monde ne fait pour cette raison que le littoral entre les deux villages de pêche sans passant par les montagnes en retournant. Si vous choisissez cette dernière option, une petite visite à « Mælen » ou à « Nyken » et recommandée pour apprécier la vue sur l’océan.

Auteur : Remi Vangen

Photo: Halvard Kr. Toften

Photo: Reidar Bertelsen, 2016.

Itinéraires alternatifs:

le Littoral de Stø à Langvaddalen

Il est également possible de faire des parties de la piste, par exemple, que la partie de la côte de Stø à « Langvaddalen » sans aller jusqu’à « Nyksundskaret ». Alternativement vous pouvez vous entraîner un peu plus en remontant « Nyksundskaret » pour descendre à l’autre côté et continuez à Nyksund. Cela évite les parties les plus abruptes et sans abris qui se trouvent de « Nyksundskaret » et vers « Sløymarkheia ».
(C’est une bonne idée d’avoir une carte vous montrant ces détails).

« Skipssanden »

La plage de « Skipssanden » qui fait partie de l’itinéraire à Nyksund, peut aussi être la fin de l’itinéraire rien que pour faire l’expérience du sable blanch et de l’eau cristalline. Selon une légende un cadre auquel étaient attachés un petit enfant et un sac d’argent est supposé avoir atteint cette plage après un naufrage. La légende dit que l’enfant fut l’ancêtre de beaucoup d’habitants d’Øksnes actuel. Cependant la théorie selon laquelle le cadre venait d’un navire néerlandais chaviré près de « Klo » en 1766 est plus probable. Aujourd’hui, le cadre se trouve à l’église de « Langenes » (la légende vient d’une brochure publiée par le « l’Association de randonnée de Vesterålen »).

Photo: Halvard Kr. Toften

Photo: Reidar Bertelsen, 2016.

Cependant il est sûr que vous allez pouvoir trouver des traces des lieux habités datant probablement de l’âge de pierre ou du métal. Le changement climatique a eu pour conséquence des changements dans le niveau de la mer, et l’érosion des forces naturelles a malheureusement laissé peu de ces habitations. Le terrain est donc un exemple de réflexion sur les impacts du changement climatique sur les paysages culturels. Le plus au sud on voit tout de même un petit complexe d’une espace de vie, de ruines visibles, d’un hangar à bateaux et de Stø qui a été abandonné dans les années 1300. Il a probablement été préservé grâce à la plage qui existe exactement à cet endroit (du Plan du patrimoine culturel d’Øksnes).